Poudlard Interactif

Ecole de magie : harry14
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 kdeiveigno : Un nouvel endroit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kdeiveigno
prof de magie blanche, prof d' arithmancie et personnel d' honneur
prof de magie blanche, prof d' arithmancie et personnel d' honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Age : 27
Gallions : Infini
Force magique :
100 / 100100 / 100

Chance de lancé d\' un sort :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 22/08/2007

Caractéristique
Baguette:
Animagi:
Patronus:

MessageSujet: kdeiveigno : Un nouvel endroit   Lun 3 Sep - 22:17

Voici une de mes histoires. Ma toute première, en fait. Une suite est en préparation. Vous pouvez laisser vos critiques, bonnes ou mauvaises.

Sur ce, bonne lecture.


UN NOUVEL ENDROIT









Il se réveilla, par un matin ensoleillé. Le sable était doux, la mer calme, transparente. Le ciel était bleu d’un bout à l’autre. Il ouvrit légèrement les paupières, prit le temps de reprendre connaissance puis se mit debout. Il regarda devant lui : le décor était vraiment magnifique. Puis il se retourna. Il remarqua alors une immense forêt, composée que de palmiers tous identiques, tous aussi grands, tous aussi beaux à voir. Cependant, il n’avait aucune idée de ce qu’il pouvait faire ici, aucun souvenir. Il décida de marcher, en allant sur sa droite. Il se déplaça, tandis qu’il essayait de trouver un souvenir, même infime, de qui il est, ce qu’il pouvait faire ici. Soudain, un anaconda surgit de la forêt et se posta devant lui. Ce dernier fut arraché de ses pensées, et prit peur. Il vivait sûrement ses derniers instants. Cependant, à sa grande surprise, il remarqua que cet immense serpent, long de dix mètres, ne l’attaquait pas. Au contraire, il le fixait. Puis soudain il prit la parole : « Excuse moi de te déranger dans tes pensées, mais tu devrais plutôt faire demi-tour ». Il acquiesça. Il fit demi-tour, et continua son chemin. Ce lieu devenait de plus en plus étrange, et il se demandait ce qui pouvait encore l’attendre. Au bout de seulement quelques minutes de marche, il aperçut un bâtiment. Il s’approcha, et remarqua que c’était un petit hôpital, isolé. Il entra à l’intérieur, mais ne vit personne. Il s’apprêtait à sortir quand une infirmière fit son apparition.

« Bonjour monsieur. Puis-je vous aider ? » « Oui, enfin, je viens d’arriver sur cette île, mais je ne sais comment. » « Ah, d’accord. Vous avez juste un cas d’amnésie. Vous souvenez-vous comment vous vous appelez ? » Il réfléchit, puis répondit : « Non plus. Je ne sais pas du tout qui je suis, si j’ai une famille… Rien du tout. » A cela, elle répondit : « Ne vous inquiétez pas, asseyez-vous, je reviens tout de suite pour vous examiner, veuillez patienter.» A cela, il obéit et elle s’en alla dans une des pièces de l’hôpital.



Elle revint et lui dit de la suivre. « Comment vous appelez-vous au fait. » « Isabelle, mais vous, je suppose que vous ne vous souvenez pas du votre » « Oui, en effet ». Ils sortirent de l’hôpital, puis allèrent derrière. Il fut surpris de tomber sur un village, avec quelques maisons, toutes identiques également. Toutes ces maisons formaient un cercle. Elle le conduit à une de ces maisons. Arrivé sur le palier, elle lui dit : « Vas-y, entre. Je vais repartir à l’hôpital. » « Mais, qui habite ici ? » « Ne vous inquiétez pas. Si vous voulez, c’est la personne la mieux placée pour résoudre votre problème. »



« Bonjour ! Je vous attendais ! Alors vous ne vous souvenez de rien, n’est-ce pas ! » Il acquiesça. « Ne vous en faîtes pas, je vais tout mettre au clair. En fait, c’est simple. Tout d’abord, vous vous appelez Diego. Ensuite, vous vous trouviez en mer, sur le bateau que vous avez hérité de votre père. Enfin, vous avez atterri sur le triangle des Bermudes. » En entendant ce nom, Diego se souvint, comme par magie, de tout, toute sa vie, tout ce qu’il lui était arrivé. Son interlocuteur lui demanda s’il venait de retrouver la mémoire. Diego acquiesça à nouveau. L’interlocuteur s’exprima : « Je m’en doutais, c’est quand j’ai évoqué le triangle. C’est incroyable ! La prochaine fois, j’en parlerais au début, cela m’évitera de devoir faire le résumé de la vie d’autrui. » Diego l’écoutait, et pleine de question lui venait à l’esprit : « Qui êtes-vous ? Quel est cet endroit ? Comment cela la prochaine fois ? » Il sourit, puis lui répondit : « Du calme ? Je vais tout vous expliquer. Je m’appelle Richard, je vis ici avec des compatriotes depuis un certain nombre d’années. On vit ici dans un et un seul but : l’utopie.

Cette île, que l’on appelle le triangle des Bermudes, est le seul endroit au monde, que je connaisse, où cet objectif est réalisable. En effet, tous ceux qui sont présents ici même n’ont que cela en tête, être heureux, autant les hommes, les femmes, les enfants et les animaux. Pour finir, pour le moment, il faut que vous sachiez que vous ne serez pas le dernier à arriver, d’autres dans le futur arriveront. Voilà, avez-vous d’autres questions ? »

« Oui, vous parliez d’animaux, vous parlez de cet anaconda que j’ai croisé tout à l’heure ?

- Oui, Dino, répondit Richard, mais pas que lui. Il y a également Vilo la pieuvre, et Molo le renard. Et d’autres vont arriver, enfin je l’espère.

- Oui, à ce propos, comment se fait-il, que personne n’a jamais eu envie de retourner chez lui, avec tout ce monde depuis plusieurs années qui sont passés par le triangle des Bermudes et qui ont disparus ?

- Il faut que tu saches, je préfère te tutoyer, c’est comme cela que ça se passe ici, quand on s’adresse à quelqu’un, quelque soit son âge. Donc il faut que tu saches que le triangle n’accepte pas n’importe qui. En effet, il sélectionne lui-même qui mérite sa place ici, et ceux qui ne le méritent pas, ils meurent.

- Mais c’est injuste, pas exemple, pour ce qui ont été comme moi, qui n’ont pas fait attention où ils allaient et qui se sont retrouvés ici par hasard.

- Non pas du tout, rien n’arrive par hasard, c’est le destin. S’ils étaient censés vivre heureux, ou mourir ainsi, c’est ce qui doit arriver alors. Enfin, ne parlons plus de cela. Maintenant, qu’as-tu envie de faire ?

- Rentrer.

- Ah bon, vraiment ? C’est vraiment ce que tu veux ? Des gens serait prêt à n’importe quoi pour vivre le bonheur éternel, et toi tu veux vivre dans l’autre monde, avec tous ses soucis et ses malheurs ?

- Oui, car j’ai ma famille là-bas, et mes amis.

- Ne te voiles pas la face, tu sais comment tu es arriver ici. Tu avais besoin de solitude, c’est ce que tu as toujours voulu, toujours préféré, tu y est habitué depuis ton enfance. Et oui, je te connais bien. Actuellement, il ne te reste plus personne, tes parents sont morts, tu as juste ta femme.

- Oui mais cela me suffit.

- On voit que tu ne sais pas de quoi tu parles.

- Parce que tu sais quelque chose, c’est ça ?

- Ce n’est pas à moi de t’en parler. C’est à toi de le découvrir. Je n’ai pas à me mêler de tes affaires.

- Très bien. Et où puis-je le découvrir ?

- A l’endroit où tu voulais aller au début, quand tu as atterri sur cette île. »







« Es-tu sûr qu’il doit voir cela ?

- Oui, Dino, c’est nécessaire. »

Diego, Richard et Dino entrèrent dans la forêt. Peu de temps après, il tombèrent sur une sorte écran, où ils pouvaient voir tout ce qui se passait dans l’autre monde. Richard, en s’adressant à Diego : « Ici, tu peux voir toutes les activités de tout le monde, et bien sûr, de ceux que tu connais. Que veux-tu voir ? » Diego répondit : « Ma femme, comment elle va. Elle doit être très inquiète ! » (Oh oui, tu ne sais pas à quel point ! pensa Richard) « Très bien, je vais régler l’image », dit Dino. Au bout de seulement quelques secondes l’image fut réglée, et on pouvait voir en effet sa femme, au lit, avec un autre homme. Richard fit la remarque : « Oui c’est certain, il n’existe pas plus inquiète qu’elle ! » Sur ses paroles, il reçut un coup de poing de Diego. « On ne t’a demandée aucun commentaire ! », rétorqua t-il. « Dois-je mettre le son ? » demanda Dino. « Vas-y, pour qu’il puisse entendre ce que sa chère et tendre femme et son amant se disent » répondit Richard. Il se prit à nouveau un coup de poing, et ce coup-ci il tomba par terre. Il s’exclama : « Ecoute, ce n’est pas de ma faute si elle t’est infidèle. Je n’y suis pour rien dans cette histoire, je n’ai fait que te montrer la vérité, alors tu arrêtes avec ton côté belliqueux. » Le son était mis et on pouvait entendre ce qui se disaient. L’amant : « Ca y est, je pense pouvoir affirmer que l’on est débarrassé de lui. » La femme : « Oui, depuis le temps qu’on attendait. Et on a même pas eu besoin de le tuer, pas comme ce pauvre Julien.» « Quoi ? s’exclama Diego, de quoi parle t-il ? « Il y a un moyen de savoir, mais cela risque de t’être douloureux, moralement, dit Dino. » « Je m’en fiche, montre moi » Dino obéit et on voyait à nouveau l’amant, avec Julien qui lui disait : « J’ai compris votre petit manège. Sa femme le trompe, et en plus vous vous servez de l’argent de Diego, qu’il a durement gagné, pour du trafic de drogues, et tout le reste. C’est mon meilleur ami, je vais le mettre au courant et vous serez dénoncé à la police ! » Julien se retourna puis partit. « Que tu crois ! s’exclama l’amant. Ce dernier sortit son révolver et tira deux fois sur Julien. Ce dernier tomba, et le bitume fut recouvert de sang. » « Ca suffit, arrête cela Dino ! », s’écria Diego. Le son fut coupé et l’écran éteint. « Il faut que j’aille les voir, on ne se moque pas de moi comme cela ! » Richard l’interrompit : « Voyons, écoute moi. Il ne faut pas que tu y ailles, et cela pour deux raisons. D’une, tu as entendu comme moi, ils avaient envisagé de te tuer, et ils n’hésiteront peut-être pas s’ils te voient. De deux, tu as l’occasion de vivre heureux, et d’oublier tout cela. De plus, si tu quittes le triangle, il pourrait se sentir offusqué de partir, pour faire « ta guerre contre eux », et si tu décides finalement de revenir, il se pourrait qu’il change d’avis sur toi et te faire mourir. Alors, as-tu vraiment envie de tout cela ? » « Désolé, répondit Diego, mais c’est plus fort que moi. Je ressens un sentiment de défaite, d’injustice, de vengeance. Je veux venger mon pauvre ami qui a toujours été de mon côté, et qui est mort. Il faut que j’y aille ! Dîtes moi comment y aller. » « Va prêt de l’eau, tu verras Vilo, la pieuvre, elle est très rapide, elle te conduira par la mer jusqu’à la côte, où tu habites » Diego partit.



Diego débarqua dans sa maison, où l’amant et sa femme étaient encore ensemble. Ils furent surpris de le voir. Diego leur dit qu’il était au courant de tout, et qu’il ne tarderait à ramener des preuves nécessaires pour les envoyer en prison. A ces mots, l’amant sortit un couteau de son manteau : « Tu ne nous laisses pas beaucoup de choix, dans ce cas. », dit-il. Diego était prêt à se battre. Il vit son ex-femme s’approcher de lui, sûrement pour l’immobiliser. Il la repoussa, elle tomba, puis il se jeta vers son agresseur. Celui-ci esquiva la charge, et essaya de donner un coup de couteau. Diego esquiva également. L’amant retenta sa chance. Mais Diego réussit à attraper le poignet, et à retourner le couteau pour le planter en plein cœur de l’assassin. Ce dernier s’écroula par terre, et Diego s’enfuit.



Il n’avait plus envie de faire justice, surtout après avoir lui-même tuer quelqu’un. Il voulait retourner au triangle des Bermudes, vivre en paix. Il trouva un bateau par chance, qu’il vola et il se dirigea en direction de l’île. Cependant, il se demandait s’il allait réussir à retourner sur cette île, ou bien mourir.



« Ah te voilà ! J’ai prié pour que le triangle t’accepte à nouveau, et il a exaucé mon vœu », s’exclama Richard. « Oui, je suis heureux moi aussi », répondit Diego. « Alors, es-tu prêt à être heureux ? » « PRET ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly
Co-directrice, Rédactrice en Chef, Helga Pouffsoufle,Bibliothécaire, Grande Inquisitrice
Co-directrice, Rédactrice en Chef, Helga Pouffsoufle,Bibliothécaire, Grande Inquisitrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 291
Age : 24
Localisation : **Dans la larme d'un ange**
Gallions : Infini
Force magique :
100 / 100100 / 100

Chance de lancé d\' un sort :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 19/08/2007

Caractéristique
Baguette: Poil de Licorne
Animagi:
Patronus:

MessageSujet: Re: kdeiveigno : Un nouvel endroit   Mar 4 Sep - 21:16

Alors là kdeiveigno...
Je ne peut dire que Bravooooo !
il est mais alors super ! et en plus bien écrit...sans fautes d'ortho' et beaucoup d'originalité, je te félicite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry14.superforum.fr
kdeiveigno
prof de magie blanche, prof d' arithmancie et personnel d' honneur
prof de magie blanche, prof d' arithmancie et personnel d' honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Age : 27
Gallions : Infini
Force magique :
100 / 100100 / 100

Chance de lancé d\' un sort :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 22/08/2007

Caractéristique
Baguette:
Animagi:
Patronus:

MessageSujet: Re: kdeiveigno : Un nouvel endroit   Mer 5 Sep - 14:42

Je te remercie, c'est très très gentil! Ca me va droit au coeur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
molly
Professeur d'étude des moldus
Professeur d'étude des moldus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 268
Age : 23
Localisation : Dans le coeur d'un être divin
Gallions : Infini
Force magique :
100 / 100100 / 100

Chance de lancé d\' un sort :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 03/09/2007

Caractéristique
Baguette: Poil de Licorne
Animagi:
Patronus:

MessageSujet: Re: kdeiveigno : Un nouvel endroit   Mer 5 Sep - 14:46

wwwaaaaoooouuu elle est géniale !! bravo !! je n'aurais pas fais mieux !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrivainsados.forumpro.fr
kdeiveigno
prof de magie blanche, prof d' arithmancie et personnel d' honneur
prof de magie blanche, prof d' arithmancie et personnel d' honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Age : 27
Gallions : Infini
Force magique :
100 / 100100 / 100

Chance de lancé d\' un sort :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 22/08/2007

Caractéristique
Baguette:
Animagi:
Patronus:

MessageSujet: Re: kdeiveigno : Un nouvel endroit   Dim 21 Oct - 19:57

Oui, moi aussi j'adore cette histoire! Razz

_________________
Push me, and then just touch me, so I can get my SATISFACTION!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: kdeiveigno : Un nouvel endroit   

Revenir en haut Aller en bas
 
kdeiveigno : Un nouvel endroit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]
» Nouvel organisation du clan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Interactif :: Autres :: Bibliotheque :: Fanfic's des élèves et du perso'-
Sauter vers: